Rechercher

Mon premier blogue

Dernière mise à jour : 3 févr.

Hé c'est parti ! Me voilà comme un néophyte, faisant mes premiers pas sur les sentiers du blogue. Une nouvelle aventure dont j’ignore où cela me conduira se dresse devant moi. Comme je suis un artiste j’aborderai principalement ce qui concerne l’art, mais je vais certainement effleurer un peu ma philosophie de vie. Non pas en tant qu’expert ou érudit, mais en toute modestie, à partir de mon expérience et de ma vision personnelle. Que pour le plaisir d'échanger.


Pour débuter je vais vous parler un peu de moi. Je suis natif d’une famille nombreuse en Abitibi. Comme il y avait beaucoup de bouches à nourrir la pauvreté était forcément notre lot. J’ai donc commencé à travailler dans une mine dès l’âge de seize ans afin de me payer un peu de luxe. Bien que ce fut des années difficiles, je n'en garde aucune amertume. Il y avait tout de même de très beaux moments dont je garde en mémoire. Je suis plutôt de tempérament optimiste. J'aime la vie et je profite de chaque instant qui m'est offert avec une grande reconnaissance.


J’adorais dessiner. J'étais un enfant très solitaire et renfermé sur lui-même. J'étais pour ainsi dire très timide. Il en fallait très peu pour que je devienne rouge et que je baisse la tête. À l’école je dessinais constamment en étant dans ma bulle. Pas besoin de vous dire qu'un coup de règle sur les doigts ou une claque derrière la tête de la part d'un professeur, ça vous remet les idées en place. Mais le même pattern recommençait peu de temps après comme si rien ne s'était passé. Maudit que j'avais la mémoire courte.


Enfin, on me demandait de dessiner, à chaque année au temps des fêtes, des scènes de Noël. Je me souviens avoir participé à un concours de dessin à l'émission " Apprenez à dessiner avec Jon Gnagy ", un artiste américain sur les ondes de Radio-Canada. Quelle ne fut pas ma surprise et ma joie d'entendre mon nom à la télé comme étant gagnant. Quelques semaines plus tard, je recevais par la poste un ensemble de dessin Jon Gnagy.


Ma classe de quatrième année 1958/1959. Je suis le troisième de la première rangée.


Le rêve de devenir artiste-peintre m’habitait, mais me semblait inaccessible. Il faut dire que mon père ne m’encourageait guère à poursuivre cette avenue. " Tu perd ton temps, arrête de barbouiller, tous les artistes sont mort de faim " qu’il me disait. Je ne peux certainement le blâmer de cette vision qui était plutôt commune. Il va de soi que j'avais plutôt envie d'avoir une vie confortable.


J’ai donc cessé de dessiner pendant plusieurs années. Juste avant mon mariage, je me suis inscris en graphisme au Collège Ahuntsic à Montréal. J’ai obtenu mon diplôme en 1983. On peut tout de même dire que je suis autodidacte, car on ne nous offrait pas de cours de dessin. On nous soumettait des projets qu’il fallait compléter et qu’on notait une fois terminés. Mais, depuis mon enfance, le doute avait prit racine en moi et j’ai été incapable de recommencer à dessiner avec constance. Bien sûre qu’il m’arrivais de faire quelques dessins à l’occasion, mais sans plus. Ce n’est qu’en 2001, après avoir découvert le crayon de couleur, que j'ai repris mon art. Non pas avec une confiance inébranlable, mais en reconnaissant en toute humilité que j'avais un certain talent. Il faut dire que ce médium m'a plu dès le début et m'a énormément motivé.


Finalement, les choses ont beaucoup changées avec le temps. De nombreuses reconnaissances et beaucoup d’encouragement de la part du public, lors d’expositions, de symposiums et sur les réseaux sociaux, m’ont redonné confiance en moi. Je suis particulièrement fier qu’en 2021, Mondial Art Academia m’a décerné une médaille de bronze pour mon tableau intitulé " L’anneau rouillé ", dans la catégorie art figuratif des artistes professionnels internationaux. Bien que cela ne met pas du pain sur la table, c’est pour moi très réconfortant et d’une grande valeur. C'est comme une tape dans le dos pour nous dire qu'on est sur la bonne voie. Et comme un souffle nouveau qui nous permet de voguer avec un peu plus d'assurance.

222 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

Pour ceux qui aimeraient commencer à dessiner aux crayons de couleur mais ne savent pas trop les quels choisir. Voici par ordre numérique la liste des dix meilleurs crayons de couleur de 2022 selon Lo